6 décembre 2005

Calendar (1993) de Atom Egoyan

Calendar Elle :
Abandon rapide à cause de la forme répétitive et même hoquetante. Atom Egoyan met en scène deux photographes qui prennent des photos d’églises pour mettre dans un calendrier.
Note : pas d'étoile

Lui :
Au premier abord, la forme de Calendar surprend, rebute même : insertions de plans amateurs, dialogues décalés, confusion… Puis, petit à petit, on se laisse gagner par ce ballet de scènes qui reviennent comme une ritournelle. Ce photographe d’églises arméniennes est à la fois le personnage principal et le plus effacé du film : on ne le voit que dans les scènes « à posteriori » où il tente de rechercher une remplaçante à sa petite amie, partie avec son guide. Le fond n’est forcément pas très profond, mais le film est plein de charme et aussi d’humour, et extrêmement original.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Atom Egoyan, Arsinée Khanjian, Ashot Adamyan
Voir la fiche du film et la filmographie de Atom Egoyan sur le site IMDB.

Voir les autres films de Atom Egoyan chroniqués sur ce blog…

2 commentaires sur « Calendar (1993) de Atom Egoyan »

  1. Je pense qu’on peut apprécier ce film, personnellement j’en ai gardé un très bon souvenir, bien que j’aurais du mal à expliquer pourquoi.
    Comme dit Monsieur « Lui », c’est charmant, plein d’humour, et original.
    Sur le moment, ça m’a vraiment paru très chouette, c’est pourquoi ça reste un de mes films préférés, malgré que je ne sache pas ce que j’en penserais si je le revoyais aujourd’hui (peut-être que je me demanderais ce que j’avais bien pu lui trouver il y a quinze ans !)

  2. Un film étonnant, à mi-chemin entre le documentaire sur les petites églises arméniennes perdues dans la magnifique campagne qu’Atom Egpoyan devait photograpgier pour en faire un calendrier (d’où le titre) et l’autobiographie puisque le réalisateur raconte que, perdu derrière son appareil photo, il n’a pas vu la relation qui s’établissait entre sa belle Arsinoé et le guide. A mon avis,un film profond, une réflexion mise en abyme sur les petits écrans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *