16 octobre 2005

Le Pianiste (2002) de Roman Polanski

Titre anglais : « The Pianist »

Le PianisteElle :
J’avais déjà été bouleversée à la lecture du récit autobiographique de Wladyslaw Szpilman, pianiste survivant du ghetto de Varsovie dont on partageait les pensées et les souffrances pendant cette traque de plusieurs années avant d’être libéré. L’adaptation de Polanski est admirable de par son dépouillement, sa sobriété et son authenticité. Il est impossible de ne pas être révolté par cette barbarie nazie contre les juifs. Cette plongée historique dans le ghetto est saisissante et remplit d’effroi. Adrian Brody est très convaincant dans le rôle du pianiste. Polanski reste fidèle à l’esprit du livre et choisit de faire une mise en scène classique pour ne pas amoindrir la portée d’un témoignage si douloureux. Le parcours incroyable de ce survivant est tout simplement pathétique tout comme la musique de ce nocturne de Chopin surgi des ruines de Varsovie. Wladyslaw Szpilman est mort en 2000 à l’âge de 88 ans.
Note : 5 étoiles

Lui :
Le Pianiste constitue un témoignage poignant et bouleversant sur le sort des juifs du ghetto de Varsovie, en retraçant le parcours véridique de ce pianiste, luttant pour sa survie pendant les 5 années de guerre. Polanski parvient à bien recréer et nous faire ressentir les sentiments de ces hommes face au sort totalement arbitraire, ainsi que l’extrême cruauté et l’absence d’humanité de leurs geôliers, même si ce n’est sans doute pas le meilleur film sur la vie du ghetto de Varsovie. La seconde partie du film paraît plus vide, à l’image de la vie de cet homme terré, qui parviendra à traverser d’extrême justesse cette période noire.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Adrien Brody, Thomas Kretschmann, Frank Finlay, Maureen Lipman
Voir la fiche du film et la filmographie de Roman Polanski sur le site IMDB.

Voir les autres films de Roman Polanski chroniqués sur ce blog…

4 réflexions sur « Le Pianiste (2002) de Roman Polanski »

  1. Un film fort et des scènes dures à supporter.
    Un grand film qui mérite largement toutes les bonnes critiques qu’il a reçu.

  2. Une oeuvre poignante qui nous montre encore une fois l’inhummanité de nazis envers les juifs. Oeuvre qui nous montre également le talent de Roman polanski..

  3. Bonjour,

    Bravo pour votre site. Je le consulte régulièrement.
    PS: à propos du Pianiste -et de Chopin- on dit « CE » nocturne (pas « cette »). Je suis casse-pied, désolé!

  4. Non, non, vous n’êtes pas casse-pieds…
    Merci de nous avoir signalé cette erreur.
    C’est corrigé.
    Et merci aussi pour vos encouragements…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *