20 juin 2005

Par la Porte d’Or (1941) de Mitchell Leisen

Titre original : « Hold back the dawn »

La porte d'orElle :
Mitchell Leisen a réuni un beau trio pour ce drame romantique : Charles Boyer, Olivia de Havilland et Paulette Goddard. Le film met en lumière la forte attraction qu’exerce l’Amérique sur des populations européennes qui veulent y émigrer. C’est donc à la frontière mexicaine, que Georges Iscovescu essaie de passer la frontière en épousant à la va-vite une jeune américaine. Le réalisateur oppose la générosité et naïveté de la jeune femme à la cupidité et l’égoïsme du jeune homme qui finit par se laisser gagner par un véritable amour pour cette femme. Le film met en avant les bons sentiments, les valeurs familiales et l’Amérique triomphante mais on passe un bon moment.
Note : 4 étoiles

Lui :
Hold Back the Dawn Hold back the dawn (Par la Porte d’Or) est un film plutôt rare mais une bonne surprise parce que cette histoire d’immigrant roumain qui cherche à entrer aux Etats-Unis (tourné en 1941, en pleine guerre !) est vraiment fort bien réalisée. Charles Boyer réussit le tour de force d’être manipulateur et affreusement calculateur… tout en attirant la sympathie. La réussite du film repose beaucoup sur lui et aussi sur un beau tandem de scénaristes : Charles Brackett et Billy Wilder.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Charles Boyer, Olivia de Havilland, Paulette Goddard
Voir la fiche complète du film et la filmographie de Mitchell Leisen

Voir les autres films de Mitchell Leisen chroniqués sur ce blog…

Un commentaire sur « Par la Porte d’Or (1941) de Mitchell Leisen »

  1. Ce film ce termine dans la joie, mais laisse aussi au
    une lourde impression de mélancolie, tellement la fin parait improbable et même inimaginable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *