9 décembre 2004

Le Temps du loup (2003) de Michael Haneke

Le Temps du loup Elle :
Ce film post-apocalyptique qui démarre très brutalement, se concentre au départ autour d’une famille dont le père vient d’être abattu sous les yeux de sa famille. La mère interprétée par Isabelle Huppert et ses deux enfants vagabondent à la recherche d’eau et de nourriture. Michael Hanecke parvient à bien recréer cette atmosphère de fin du monde avec ses réfugiés affamés et déglingués. Il observe le comportement de ces gens qui sont prêts à tout pour survivre. La première partie passionnante est bien mise en place. La dernière moitié du film plus confuse s’éternise, tourne en rond autour de ce camp de réfugiés sans qu’il en sorte quelque chose. On reste un peu sur sa faim car on ne saura même pas quelle catastrophe s’est abattue sur cette population.
Note : 3 étoiles

Lui :
Après une mise en place assez réussie (surtout quand on ne connaît pas du tout, comme ce fut notre cas, le propos du film), le film semble un peu tourner en rond et surtout paraît un peu léger sur le côté « analyse des comportements humains en situation de crise » : il reste plutôt en deçà de films comme Malevil et surtout de la littérature de science-fiction. On reste sur quelques stéréotypes assez faciles et le scénario s’enlise quelque peu avec le comportement (ni intéressant ni crédible) des deux enfants d’Isabelle Huppert.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Isabelle Huppert, Béatrice Dalle, Patrice Chéreau
Voir la fiche du film et la filmographie de Michael Haneke sur le site IMDB.

Voir les autres films de Michael Haneke chroniqués sur ce blog…

2 commentaires sur « Le Temps du loup (2003) de Michael Haneke »

  1. Très déçu du film et de sa fin. Mais qu’est-il arrivé a la population mondiale? Fin sans fin et quasi impossible réalité.

  2. très déçu par ce film
    j ai trouvé que c était du voyeurisme narcissique
    je n ai pas vraiment trouvé de symbole et même après lecture des critiques je n en trouve pas les clés
    l absence de fin qui reste souvent une possibilité d ouverture de l esprit n est ici qu une pirouette pour que ça s arrête
    on n en peut plus des scènes qui tournent dans le vide et qui lassent
    Rien a voir avec le ruban blanc que j ai vraiment adoré et qui apporte de la réflexion
    ici je ne sais sur quoi réfléchir. Que l homme à bout devienne loup ?? Ben c est une réalité Que veut Haneke apporter avec ce film ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *