2 décembre 2010

Parlez-moi de la pluie (2008) de Agnès Jaoui

Parlez-moi de la pluieLui :
Une intellectuelle féministe retourne dans son Var natal pour se présenter aux élections régionales. Un réalisateur de documentaires sur le retour (il vit toujours sur la gloire d’un court métrage remarqué il y a 20 ans) fait équipe avec un jeune rencontré dans un stage de cinéma pour une série sur « les femmes qui ont réussi »… Les trois personnages centraux de Parlez-moi de la pluie ne sont pas bardés d’assurance, aucun c’est sûr de lui-même ni de sa voie ; leurs hésitations provoquent ratés et controverses. Leur vie sentimentale prend le dessus. Le défaut du film d’Agnès Jaoui est sans doute de sembler partir dans plusieurs directions sans vraiment en explorer une seule. Il y a de tout… un peu. L’ensemble reste plaisant mais, malgré une bonne prestation d’acteurs, nous laisse plutôt sur notre faim (la fin, quant à elle, est franchement gentillette). Djamel Debbouze est assez étonnant, quittant son habituel personnage exubérant et poseur, pour adopter un jeu retenu avec plus de délicatesse et donc de richesse.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Jean-Pierre Bacri, Jamel Debbouze, Agnès Jaoui, Pascale Arbillot, Frédéric Pierrot, Florence Loiret Caille
Voir la fiche du film et la filmographie de Agnès Jaoui sur le site IMDB.

Voir les autres films de Agnès Jaoui chroniqués sur ce blog…

2 réflexions sur « Parlez-moi de la pluie (2008) de Agnès Jaoui »

  1. Et non pas du beau temps…

    Je n’ai pas vu le film, mais je reste persuadé que Jamel Debouzze est largement capable d’autre chose que ses (bonnes) pitreries télévisées ou scéniques. Pour preuve, les deux films de Rachid Bouchareb, Indigènes et Hors-la-loi…

    Pour moi, c’est un peu comme Coluche avec Tchao pantin. On attend son premier vrai grand rôle dans un registre plus dur encore. J’ai tendance à penser qu’il s’en rapproche.

  2. Hélas, décevant eu égard au line up du film (Jaoui/Bacri déçoivent rarement )..

    Le personnage joué par Jaoui est insupportable (en ce sens, l’actrice réussit ! Remarque qui n’a rien à voir avec son talent : elle semble avoir « forci » et se rapproche une peu du physique de Catherine Deneuve). Bacri est un ton en dessous de son registre habituel, et ne porte pas le film. D Debouzze joue parfaitement sa partition dans un rôle de non comédie. Cependant, il manque d’épaisseur et de caractère dans ce rôle. Et sa diction générale reste déplaisante. Il peut certainement évoluer. On reste sur l’impression d’un acteur de comédie déplacé, pour forcer le contraste, dans un rôle dramatique.

    Le scénario est trop faible et l’ensemble donne un résultat fade et sans à propos. On pardonnera à la brochette sus nommée, puisqu’ils ont tous des réussites brillantes à leur actif, ensemble ou séparés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *