22 février 2009

Ce que mes yeux ont vu – Le mystère Watteau (2007) de Laurent de Bartillat

Ce que mes yeux ont vu, le mystère WatteauElle :
Un film très court et pourtant… L’idée de découvrir la mystérieuse femme vue de dos dans les tableaux de Watteau est séduisante. Le choix de confier le rôle de cette chercheuse en histoire de l’art Sylvie Testud paraît judicieux. Hélas, cette courte histoire aux enchevêtrements complexes se voit affublée d’un ressort de scénario un peu indigeste, en la personne d’un jeune homme muet dont on ne comprend pas bien la présence. Il faut toutefois souligner la beauté des plans rapprochés à pleine ouverture sur le visage de Sylvie Testud. La musique onirique est vite fatigante et l’intrigue qui flirte entre policier et fantastique devient assez vite ennuyeuse.
Note : 2 étoiles

Lui :
Ce que mes yeux ont vu, le mystère Watteau retrace l’enquête minutieuse que mène une étudiante en Histoire de l’Art sur les tableaux de Watteau, en particulier sur une femme toujours représentée de dos. Qui est-elle et que peut-elle nous apprendre sur la vie de l’artiste ? C’est le premier long métrage de Laurent de Bartillat, lui-même ancien étudiant en Histoire de l’Art. Si le rendu de l’aspect enquête est assez bien réussi, la juxtaposition d’une histoire avec un jeune sourd et muet, sorte de pierrot moderne censé jouer le rôle de déclencheur, l’est hélas beaucoup moins. Même s’il est encombré de nombreux clichés, Ce que mes yeux ont vu, le mystère Watteau a le mérite de prendre un sujet intéressant et d’en faire un film policier original et assez prenant.
Note : 3 étoiles

Acteurs: Sylvie Testud, Jean-Pierre Marielle, James Thiérrée
Voir la fiche du film et la filmographie de Laurent de Bartillat sur le site imdb.com.

8 réflexions sur « Ce que mes yeux ont vu – Le mystère Watteau (2007) de Laurent de Bartillat »

  1. Je n’avais jamais entendu parler de ce film !

    Vous ne me donnez pas spécialement envie de le découvrir, mais c’est vrai que l’idée de départ est plutôt originale. De plus, j’aime beaucoup Sylvie Testud. Alors… peut-être…

    En tout cas, j’aime décidément votre blog. Toujours plein de choses à découvrir. Encore bravo et encore merci !

  2. C’est tout de même un film qui vaut la peine d’être vu, je trouve…
    Il a un petit côté « Vinci Code » qui peut rebuter mais je le trouve plutôt convaincant.

    Merci pour vos commentaires……

  3. Je viens de voir le film sur une chaîne satellite. Je l’ai apprécié, certes on ne comprend pas trop la présence de Vincent.Mais en faisant un paralléle avec Watteau (dimension fantastique, air de ressemblance) voulait-il que l’on retrouve ses oeuvres ? Il meurt en même temps que la découverte se fait… libre d’imaginer ce que l’on veut… Sylvie Testud est dans son rôle… J’aime sans condition.

  4. Je viens de voir ce film sur TV5 et je partage tout à fait l’analyse précédente (auteur « lui »).
    Sylvie Testud est formidable et j’ai beaucoup aimé ce film.

  5. Bonjour, le film est passé sur la belge ce matin et je n ai pas pu voir la fin je suis arrivée au moment où elle a vendu la montre de son père pour acheter le tableau Vous seriez sympas de me dire ce qu il s est passé ensuite?merci 🙂

  6. Je viens tout juste de voir ce film. Nul besoin, à mon avis, de « comprendre la présence » du jeune muet — comme il est inutile à chacun de chercher à comprendre les innombrables hasards, coïncidences, splendeurs et misères qui vous font naître ici, aimer là, vivre ailleurs et mourir nulle part. C’est un film intense, détaillé, mémoriel, qui soulève, élève, grandit le spectateur et lui rappelle — nous avons, hélas, tant d’occasions de l’oublier ! — que le poids, le mystère et la beauté de notre culture (et de notre art, en particulier) valent bien plus, évoqués avec poésie dans un film comme celui-ci, que toutes les productions à saveur amerloque qui font les choux gras des huiles cinématographiques et inondent nos toiles, nos petites lucarnes et, d’ores et déjà, nos écrans d’ordinateur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *