Annie Hall (1977) de Woody Allen

Annie HallElle :
Film culte et couple mythique. Annie Hall marque un tournant dans la filmographie de Woody Allen car c’est le premier de ses films où il développe ses thèmes favoris qui feront le Woody Allen que l’on connaît maintenant. Les relations amoureuses sont complexes, les psy sont là mais n’y peuvent pas grand chose. Woody Allen et Diane Keaton incarnent parfaitement deux New-Yorkais intellectuels absorbés par mille problèmes insignifiants. Un vrai délice d’humour qui n’est pas sans provoquer une certaine nostalgie (quand on a suivi depuis tous les films de Woody Allen).
Note : 5 étoiles

Lui :
Après Guerre et Amour, Woody Allen a eu envie de passer à un autre niveau et de réaliser des films plus profonds, plus réalistes également. Il délaisse donc le comique pur à la Marx Brothers ou Bob Hope pour montrer plus profondément des personnages en proie à des problèmes sentimentaux et métaphysiques, parfois futiles. Il garde tout de même ce côté dérision qui constitue la base de son comique existentialiste. Ce milieu intellectuel new-yorkais, il le décrit parfaitement car c’est le sien, il en fait partie ; il y a d’ailleurs une part d’autobiographie dans Annie Hall, notamment au niveau de l’enfance de son personnage principal. Dès ce film, Woody Allen parvient à une osmose parfaite entre un humour omniprésent et une profondeur des dialogues qui sont abondants sans jamais lasser le spectateur. Le psy, les juifs, la mort, tous les thèmes chers à Woody Allen sont déjà là, et il ajoute même une pique (assez savoureuse) à la vie californienne. Le couple Allen/Keaton est fabuleux (à noter que le vrai nom de Diane Keaton est Diane Hall). Annie Hall marque aussi un pas en avant sur le plan technique et artistique. C’est le premier film où Gordon Willis intervient pour apporter une image superbe.
Note : 5 étoiles

Acteurs: Woody Allen, Diane Keaton, Tony Roberts, Carol Kane, Paul Simon
Voir la fiche du film et la filmographie de Woody Allen sur le site imdb.com.

Voir les autres films de Woody Allen chroniqués sur ce blog…

Anecdote : Deux acteurs qui deviendront très célèbres ensuite font une courte figuration dans Annie Hall : Sigourney Weaver (la nouvelle fiancée d’Alvy à la fin, devant un cinéma) et Jeff Goldblum (dans la « petite » soirée californienne). Cette anecdote fait penser à cette courte figuration de Sylvester Stallone dans Bananas (un voyou dans le métro), sa première apparition au cinéma…

Une réflexion sur « Annie Hall (1977) de Woody Allen »

  1. Il semble que tous les Woodies dont vous parlez ces jours-ci vous mettent d’accord comme rarement… 🙂
    Je me souviens aussi d’Annie Hall comme une réussite totale, et un grand éclat de rire, et un attachement imméidat à Diane Keaton…
    Tout ça donne envie de le revoir, comme vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *