20 janvier 2006

La maîtresse du lieutenant français (1981) de Karel Reisz

Titre original : « The French Lieutenant’s Woman »

La Maîtresse du Lieutenant français Elle :
Toujours autant de plaisir à revoir ce film romanesque adapté d’un roman de John Fowles, malgré quelques petites longueurs. Astucieuse et subtile mise en scène où nous suivons en parallèle la vie contemporaine des deux acteurs Sarah/Anna et Charles/Mike qui interprètent leurs rôles respectifs dans la Maîtresse du Lieutenant français. Le passage d’une époque à une autre est habilement fait et témoigne également du grand talent de Meryl Streep et Jeremy Irons qui débutent leur carrière cinématographique. Les décors et paysages sont splendides.
Note : 5 étoiles

Lui :
La maîtresse du lieutenant français est assez remarquable par son scénario qui fait preuve d’une grande délicatesse dans le déroulement de ce drame d’amour interdit. Sa construction est assez originale aussi, puisqu’un parallèle est créé avec une histoire d’amour (interdit lui aussi) entre les deux comédiens. Le parallèle, entre ces deux histoires à un siècle d’écart, tantôt amplifie le drame et tantôt l’apaise. Meryl Streep et Jeremy Irons sont merveilleux et ont su par un jeu très délicat porter le film.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Meryl Streep, Jeremy Irons
Voir la fiche du film et la filmographie de Karel Reisz sur le site IMDB.

Voir les autres films de Karel Reisz chroniqués sur ce blog…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *