3 mai 2005

Feux rouges (2004) de Cédric Kahn

FeuxrougesElle :
Ce film adapté du roman de Simenon est plutôt réussi grâce à un scénario original, à la mise en scène sobre et efficace de Cédric Kahn et au talent de Jean-Pierre Darroussin qui incarne un père de famille désabusé sur la vie et sur sa femme interprétée par Carole Bouquet. Un banal voyage en voiture qui vire au cauchemar. Dispute puis séparation du couple sur l’autoroute. Errance alcoolique du mari et rencontre hasardeuse. Dans Feux Rouges, le réalisateur Cédric Kahn parvient à créer une atmosphère inquiétante grâce à une alternance de silence et de musique intrigante, une caméra fluide qui filme le défilement de la route comme si le mari était aspiré inexorablement vers son destin funeste. Il ne mise pas sur les dialogues mais se concentre sur les visages et les regards dont il sait capter le trouble. La tension monte imperceptiblement, l’intrigue se dévoile progressivement. On est happé par cette histoire.
Note : 4 étoiles

Lui :
Prenant pour base les relations bancales au sein d’un couple, et un lieu clos (voiture en départ de vacances), le scénario basé sur un livre de Simenon maintient le spectateur en haleine, avec cette impression d’être en permanence au bord d’un précipice. Ce magnifique déroulement du scénario est bien assisté par des plans bien ficelés (les scènes de voiture notamment) et surtout un Darroussin vraiment convaincant dans son personnage semi incontrôlable. Le film repose en grande partie sur lui. Pas de grands messages ici, mais un bon film qui sait nous captiver.
Note : 4 étoiles

Acteurs: Jean-Pierre Darroussin, Carole Bouquet
Voir la fiche du film et la filmographie de Cédric Kahn sur le site IMDB.

Voir les autres films de Cédric Kahn chroniqués sur ce blog…

Une réflexion sur « Feux rouges (2004) de Cédric Kahn »

  1. Super film ! J’ai été surpris dans ma somnolence à une heure assez tardive, impossible de lâcher prise. La pression et le conditionnement psychologique était fort juqu’à la fin du film j’ai même sursauté dans mon fauteuil lorsque JP Darroussin scrutait le dessous de sa voiture.Il y a bien longtemps que je n’avais apprécié autant. Dans son originalité il me rappelle le film Duel qui était également une belle réussite dans les années 1970… Bravo à Ceric Kahn et à JP Darroussin.
    Egalement à Carole Bouquet qui reste humble dans son rôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *